statut de protection

  • L’espèce figure à la Directive Oiseaux dans les annexes I et II/2, ce qui signifie qu'elle fait l’objet de mesures de conservation spéciale concernant son habitat, afin d’assurer sa survie et sa reproduction dans son aire de distribution. Télécharger la Directive Oiseaux

 

  • La gélinotte des bois ne possède pas de statut de protection au niveau national. En revanche, son statut d'espèce chassable est variable selon les départements.

    - 22 départements interdisent sa chasse par arrêté préfectoral. Par ordre d'ancienneté :  Haute-Marne, Ardennes, Haut-Rhin, Bas-Rhin, Moselle, Meuse, Vosges, Doubs, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Loire, Drôme, Vaucluse, Alpes de Hautes Provence, Var, Puy de Dôme, Allier, Côte d'Or, Meurthe et Moselle, Aisne et Ain.

    - 3 départements autorisent sa chasse : Isère, Savoie, Hautes-Alpes. Une cinquantaine de gélinotte sont prélevées tous les ans.

    - 2 départements autorisent sa chasse mais avec un plan de chasse "nul" : Haute-Savoie et Jura

 

 

 

 

  • Selon l'UICN, la gélinotte est classé au niveau international dans la catégorie de "préoccupation mineure ". Sa conservation n'est donc pas prioritaire. En France et en Franche-Comté, elle est classé en catégorie "vulnérable", cela signifie qu'elle est confrontée à un risque élevé d’extinction.